Yogsansara

Contactez nous par email
ou au 01 43 41 99 64

Yogsansara est agréé
par la FFMBE

Yogsansara et la FFMBE

Depuis plusieurs années, la FFMBE (Fédération Française de Massages Bien-Etre) se donne les moyens d’être un acteur constructif, garant de la qualité des formations proposées, de la compétence et du sérieux de ses membres, afin d’offrir au « Grand Public » une information claire, rassurante et déontologique. La Fédération œuvre avec détermination, pour structurer les formations, les Centres et école de formations, les pratiques et les objectifs des massages-bien-être. Le but est d’asseoir une reconnaissance légitime et un meilleur encadrement professionnel de cette activité en France.

Yogsansara étant affiliée à la FFMBE et respectant sa démarche qualitative s’appuie sur sa charte de déontologie, afin de garantir des formations de qualités.
Les stagiaires préparant une formation massage bien etre longue au sein de nos murs afin de devenir praticien(ne) de massages de bien-être, doivent devenir obligatoirement adhérent en début de parcours à la FFMBE. Suite à leur certification, ils peuvent adhérer cette fois-ci en tant que Praticien(ne) et bénéficient de l’ensemble des nombreux services indispensable qu’offre la Fédération.

Quelles sont les missions de la FFMBE ?

La défense du « Grand Public Usager » concernant les techniques de détente, de relaxation, de conforts, entendus sous le terme générique de "Bien-Etre". La FFMBE œuvre pour défendre le droit de chacun d’entre nous au bien-être dans la sérénité et en toute sécurité, entre les mains de professionnels.
La promotion des techniques de Massages-Bien-Etre, favorisant l’épanouissement de la personnalité et des facultés naturelles du « Grand Public Usager », prodiguée par des praticiens de Massages-Bien-Etre agréés par la FFMBE.
La défense de la pratique des Massages-Bien-Etre, à l’exclusion de toute pratique médicale, paramédicale.
La constitution d’un Registre National des praticiens des Massages-Bien-Etre, afin de répondre à la demande croissante du public.
La prise de position ou l’intervention dans des situations mettant en cause un praticien de Massages-Bien-Etre ou une institution de formation membre de la Fédération.
Le rapprochement avec des fédérations européennes et internationales ayant pour objectif de développer les Massages-Bien-Etre.
La promotion, la réhabilitation et la reconnaissance des Massages-Bien-Etre auprès des pouvoirs publics, comme discipline distincte de la masso-kinésithérapie.
La protection du public contre les incompétences et les dérives dans ce domaine.

A télécharger