Pratiquer le yoga pour sa santé

Pratiquer le yoga pour sa santé

Yoga 0 Commentaires by

Les bienfaits du yoga sur la santé

En Inde, le yoga se pratique depuis des millénaires et est considéré comme un chemin de vie et pas seulement comme un enchaînement de postures physiques. Le yoga, « JUG » en sanskrit signifie unir. Le yoga incarne le trait d’union entre l’être humain et son corps physique et mental à l’aide de plusieurs techniques : corporelles avec les asanas, respiratoires avec le pranayama, et la méditation. En adoptant le yoga, notre santé globale peut s’améliorer.

Avez-vous déjà écouté les raisons pour lesquelles les pratiquants entrent dans un cours de yoga ? « J’ai mal au dos, j’ai des problèmes de digestion, je suis stressé(e), fatigué(e), je souffre de telle pathologie » … Le yoga ne peut en aucun se substituer à un traitement médical, il peut en revanche accompagner le processus de guérison. Petit à petit, le yoga entre à l’hôpital. Certains centres hospitaliers proposent un accompagnement spécifique et il n’est pas rare aujourd’hui que les médecins dans les centres de la douleur recommandent à leurs patients de faire du yoga pour atténuer les douleurs chroniques.

La santé n’est pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité, mais un état de bien-être total, physique, mental et social.

OMS

Le yoga, tout comme l’Ayurvéda, a une approche préventive qui harmonise le corps et l’esprit, et améliore la santé. Il ouvre une voie qui peut mener à la guérison en apportant rapidement un mieux-être physique et psychologique. En pratiquant régulièrement le yoga, dès quelques semaines, vous pourrez observer des changements dans votre quotidien : le bien-être à l’issue d’une séance, un calme plus profond, un sommeil réparateur, une meilleure souplesse, un meilleur maintien, une amélioration des habitudes alimentaires. Tout cela amène à d’autres changements plus profonds et qui vont soulager un nombre important de troubles.

 

Stimuler les fonctions de l’organisme

Quelle que soit la discipline du yoga (Hatha-yoga, Vinyasa, Iyengar, …), l’exécution des asanas exige des étirements, des flexions, et torsions qui sollicitent les articulations, les nerfs et les muscles. Les postures sont pratiquées avec la respiration et stimulent plus généralement  la circulation sanguine, le système digestif, la concentration. L’organisme dans sa globalité travaille.

  • Respirer

Le pranayama (contrôle du souffle) aide à maîtriser sa respiration grâce à l’expiration, inspiration et rétention. En prenant le temps de respirer, on oxygène le cerveau, mais aussi le sang, les tissus, les muscles.

  • S’assouplir

La raideur est un mal de la société d’aujourd’hui. Le corps est noué, bloqué. Le yoga va assouplir et rendre la mobilité à la colonne vertébrale les hanches, les genoux, les chevilles, des poignets et  de certains muscles : psoas, ischio-jambiers… Le dos est particulièrement sollicité par les asanas qui vont l’étirer, tonifier et renforcer les muscles qui le soutiennent tout en travaillant son alignement. Une bonne posture du dos assure un bon maintien et prévient les douleurs lombalgiques chroniques.

  • Se tonifier

Les asanas agissent sur l’ensemble du corps. Les muscles sont renforcés, étirés, assouplis et se tonifient. Certaines postures musclent profondément les abdominaux, d’autres stimulent les glandes ou massent les organes digestifs ce qui permet une meilleure élimination des toxines.

  • Se concentrer

Le pranayama, les asanas, la méditation aident à se concentrer et canaliser son énergie. La pratique du yoga apaise et recentre l’énergie sur le positif.

 

Yoga et Dosha

Le yoga fait partie intégrante de l’Ayurveda dont le but est d’atteindre un état de santé et conscience supérieurs. Chaque dosha correspond à la combinaison des éléments Vata : air et éther, Pitta : feu et eau, Kapha : eau et terre. Nous naissons avec une constitution qui évolue en fonction des déséquilibres. Des doshas équilibrés sont synonymes de bonne santé, à l’inverse la maladie et les troubles se développent. Il est possible d’agir sur les déséquilibres grâce au yoga. Pratiqués en association, le yoga et l’Ayurveda favorisent l’équilibre des trois doshas et donc la guérison. Pour connaitre votre Dosha, faites le Test : « Quel est mon Dosha » !

  • Dosha Vata : l’idéal est d’opter pour des séances aux cycles de la journée Vata début et fin de journée. En début de journée, pratiquer les 12 cycles de la salutation au soleil en prenant le temps de respirer vous apportera l’énergie nécessaire pour entamer la journée. Les postures d’équilibre aident calmer le mental.
  • Dosha Pitta : les postures à privilégier sont celles qui favorisent le ralentissement du métabolisme. Les asanas qui ouvrent le cœur, les hanches et le ventre, détendent et aident à calmer le feu Pitta.
  • Dosha Kapha : il faut privilégier les asanas qui étirent vers le haut, qui ouvrent la poitrine et les poumons, et favorisent la décongestion des voies respiratoires. Les postures inversées vont accroitre l’énergie. Pour désengourdir la lourdeur de Kapha, les asanas devront être pratiqués énergiquement.

Le yoga, en complément de l’Ayurveda, améliore considérablement notre qualité de vie et notre santé. Le corps et l’esprit sont durablement transformés. Il est important de signaler les maux, troubles ou pathologies au professeur pour qu’il puisse adapter la séance. Les bienfaits du yoga ne sont plus à prouver, mais à ressentir. Lancez-vous, allez à votre cours ou sortez votre tapis. Faites-vous du bien pour une santé optimale.


NOUVEAU!
Le Centre de formation Yogsansara propose une formation pour devenir Professeur de Yoga.
La première session de la première année de formation débutera en octobre 2017.

A PROPOS DE L'AUTEUR

A decouvrir aussi

0 Commentaire

Pas de commentaires!

Vous pouvez nous aider à commenter cet article!

Laissez un commentaire

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *