Mes mains m’ont confirmé que j’avais trouvé ma voix

Mes mains m’ont confirmé que j’avais trouvé ma voix

Vie du Centre 1 Commentaire by

Il y a maintenant un an et demi, j’ai franchi la porte du Centre de formation Yogsansara. Il y a des lieux et des personnes qui nous transforment durablement. C’est ce que j’ai ressenti la première fois en rencontrant Simona Gentile et lors de ma première formation quelques mois plus tard.

Depuis de nombreuses années, mon quotidien est rythmé par une maladie chronique douloureuse et invalidante : l’endométriose, de nombreuses opérations chirurgicales ponctuées de séjours à l’hôpital. Je ressens le besoin de souffler et de me tourner vers quelque chose d’autre que ma vie de malade, que je ne supporte plus et mon métier que je ne pourrais certainement plus exercer.

Le massage et le yoga m’attirent de plus en plus : rares moments de détentes qui me font du bien.  De belles discussions avec mon mari, ma prof de yoga et une amie masseuse me poussent à contacter cette école que j’ai repérée sur le site de la FFMBE. J’y vais, je rencontre Simona Gentile ! J’en sors transformée, je veux aller là, je veux faire du massage. Je vais enfin avancer et ne plus vivre au rythme de la maladie.

img_2114Je commence par le stage « Initiation Abhyanga » avec Rajeev Pant. Nous étions un petit groupe très sympa. Mes mains me confirment que j’ai trouvé ma voix. Je veux continuer. Pendant les cours de philosophie, on découvre les Doshas et les chakras. Simona Gentile et Carole Leclercq nous donnent des conseils entre les cours pour les huiles, les produits et nous parlent de l’Ayurveda. À la fin du stage, je prends RV pour un massage avec Rajeev Pant et un bilan ayurvédique.

Boulimique de lecture et surtout l’envie d’apprendre sur l’Ayurveda, je commande des dizaines des livres sur l’Ayurveda… Je me régale, j’essaie d’appliquer certains petits trucs à ma vie quotidienne. Je masse mes proches : mes premiers cobayes ! Et puis je me lance, je commence les formations : Madhyamika, réflexologie, Dosha, Shiro, Marma, Urdwartana, Garshana plus les modules d’anatomie et de conseils professionnels.

Chaque stage est différent, toujours riche en rencontres et en apprentissages. Les Doshas massage et Marma ont été deux stages très difficiles physiquement pour moi. Les massages ayurvédiques vont bien au-delà d’un état de relaxation. Ils agissent profondément sur le corps. Lors des Doshas massage apprendre les trois massages a beaucoup épuisé mon corps, idem pour les marmas. Je n’avais pas la force pour supporter l’intensité de ces très beaux et puissants massages. Mais cela m’a aussi apporté beaucoup de recul quant à ma pratique professionnelle. Apprendre à comprendre et à écouter le corps de mon futur client, son état, son humeur, sa fatigue ou sa forme.

Je ne sais pas si les massages ont joué sur ma maladie, mais sur mon état psychique oui. Au-delà des massages avec Rajeev Pant, j’ai fait beaucoup d’échanges. Des moments uniques pour moi, où je pouvais lâcher prise en toute confiance et me sentir mieux. Je pratique régulièrement la réflexologie avant de dormir et l’automassage une à deux fois par semaine. Me masser les pieds et certains points douloureux m’aide à m’apaiser et m’endormir sereinement le soir. La pratique du yoga aussi, j’ai hâte d’avancer sur ce point. Je fais régulièrement des salutations au soleil le matin et des asanas spécifiques conseillés par Rajeev pour ma pathologie et douleur. En fonction des crises et infections, je me masse les points marmas ou m’applique des gestes spécifiques liés aux Doshas massages.

L’alimentation aussi a évolué, notamment au niveau des épices que j’utilise quotidiennement dans mes plats. J’ai ma propre Dinacharya le matin : réveil 30 min avant ma fille, gratte langue en cuivre, petit verre d’eau chaude, pratique de 15-20 min de yoga. Jus de citron avec eau chaude, curcuma, poivre noir et gingembre. Et hop, c’est parti pour la journée. J’adore finir la soirée avec un lait d’or bien à moi : lait d’amande, riz ou coco chaud, pâte de dattes, cannelle, cardamome, curcuma et une pincée de poivre. Rien de mieux pour se détendre et se laisser aller dans une douce tiédeur, comme pour les massages !

Cette année de pratique avec le Centre Yogsansara m’aura ouvert sur l’Ayurveda : cette science immense. J’ai l’impression d’avoir le doigt dans un puits sans fond. Plus j’avance, plus j’ai envie d’aller loin et d’en savoir.

Les prochaines étapes : une cure ayurvédique, une formation de yoga et la découverte de l’Inde.

A PROPOS DE L'AUTEUR

A decouvrir aussi

1 Commentaire

  1. Bravo et bon chemin vers le bien être intérieur, chemin que j’empreinte aussi, le meilleur que l’on puisse trouver.
    Merci Yogsansara.

Laissez un commentaire

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *