L’amour et le mariage dans la tradition indienne

L’amour et le mariage dans la tradition indienne

Philosophie et Culture 0 Commentaires by

L’amour et le mariage dans la tradition indienne

Dans la langue Tamoule, le mariage est appelé: “Kalyana” qui signifie: “le cycle éternel”, il arrive en seconde place dans les stades de la vie. Le couple est considéré dans la culture indienne comme un grand arbre qui vit des millions d’années, l’amour étant sa racine éternelle.

L’amour n’est pas un sentiment qui fluctue, naissant à partir de l’attachement et d’un désir lié à la possession et au plaisir. L’amour n’est pas une manière de vivre servant à posséder et à donner. Chaque être vivant a le droit d’avoir et de donner de manières différentes. L’amour est Amour, n’attend pas et ne souffre pas, il ne donne ni ne reçoit, il accepte seulement sans se défendre. Dans le mariage indien, les conjoints ont le droit et le devoir, au-delà de la sexualité, de partager l’amour, l’affection, le service, les soins, les sentiments, l’aide, la protection et la dévotion.

La dévotion est la plus haute expression de l’amour. Dans la vie conjugale, la dévotion est très importante car elle permet de toujours voir les choses de manière positive. Dans la mythologie indienne, il y a une légende qui affirme que le Dieu Krishna avait 18 000 femmes appelées Gopis, grandes dévotes, qui entouraient toujours Krishna en chantant et en dansant en extase. Cette manière d’aimer n’entraîna jamais de difficultés, Krishna réussit à les aimer toutes sans problèmes.

La dévotion est un amour si puissant et pur qu’il peut se manifester sous 18 000 formes différentes (tant pour les hommes que pour les femmes). Le mariage n’est pas seulement un accord entre deux personnes, mais un acte important concernant toute la société. C’est pour cela qu’en Inde est célébré par un rituel informant tout le monde de l’union.

mariage-indien (1)Les conjoints ont l’obligation et le devoir, de s’aimer mutuellement. Un mariage ne peut pas échouer lorsque l’on choisit l’épouse ou l’époux attentivement, selon des lois naturelles, telles que l’astrologie védique et la numérologie. Il est important de choisir le compagnon juste ayant une énergie la plus adaptée à sa propre personne. Un échec est par contre possible lorsque l’on choisit son compagnon simplement en fonction de ses sentiments. Les sentiments ne sont pas stables parce qu’ils changent avec le temps.

Comme nous avons le devoir d’aimer nos parents et nos enfants, nous avons également le devoir de soigner notre corps. Aussi, dans le mariage indien, une fois l’union accomplie, on doit aimer le conjoint en y trouvant l’unité dans la diversité, en vivant comme deux corps et une seule âme. On doit toujours trouver un but commun, sinon le mariage peut mourir. Le mariage est un devoir pour chaque homme et chaque femme, il est établi comme un rite où les conjoints, ayant un but commun, s’accordent avec amour pour construire une famille et perpétuer leur descendance, réalisant chacun son propre rôle, selon sa nature et ses possibilités. L’amour est essentiel au sein de la famille afin d’avoir une bonne descendance.

Ces concepts de dévotion, amour inconditionnel, détachement etc font aussi parties du monde du Yoga et de l’Ayurveda.

VIVAHIK MILAP – L’astrologie védique pour les couples
Au Centre Yogsansara
24 rue des Marguettes
75012 Paris

Durée 1h30 – Prix 120€

Réservations au 01 43 41 99 64

 

A PROPOS DE L'AUTEUR

A decouvrir aussi

0 Commentaire

Pas de commentaires!

Vous pouvez nous aider à commenter cet article!

Laissez un commentaire

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *