Astrologie védique (Horoscope Indien)

Philosophie et Culture 4 Commentaires by

Origines et histoire de l’astrologie

L’astrologie est née de la tendance naturelle de l’homme à faire le lien entre les saisons et les mouvements des astres. L’homme des origines divinisait les astres. Tout commence par une pratique astronomique d’observation (calculs, production de calendriers) et d’hypothèses de causalité de ces mouvements des planètes sur des phénomènes terrestres. Progressivement, on établit une correspondance symbolique entre la configuration céleste et des événements terrestres ; une symbolique céleste apparaît.

L’astrologie est la pratique divinatoire la plus répandue dans l’histoire et touche toutes les civilisations humaines (il existe une astrologie égyptienne, maya, arabe, chinoise, hindoue, occidentale, etc.). Les premiers écrits connus concernant les astres remontent à 5000 ans en Mésopotamie (actuel Irak). A cette époque, l’astrologie se confondait avec la mythologie et la religion ; les planètes étaient des dieux ; les mouvements des astres dépendaient de ces volontés divines. Les prêtres érudits de Mésopotamie consignaient leurs relevés des mouvements planétaires sur des tablettes d’argile ; jaloux de leur privilège, ils ne laissaient pas ce savoir s’échapper de leurs temples. Ces observations s’effectuaient dans un cadre religieux. Les savants qui pratiquaient l’astrologie étaient au service du souverain ; les centres astrologiques constituant un réseau impérial. Les tablettes d’argile cunéiformes étaient destinées à l’usage unique du souverain. De la Mésopotamie, l’astrologie se répandra en Inde et en Egypte, puis en Grèce et dans l’Empire romain tout en devenant plus structurée, plus profane et populaire.

Au travers des siècles et sur les différents continents, l’astrologie a été diversement perçue, acceptée et pratiquée. A l’époque moderne, elle reprend force et valeur et trouve sa place dans les magazines et émissions radiophoniques. Elle prend aussi une grande importance à côté des médecines parallèles. Aujourd’hui, de plus en plus de scientifiques), de psychologues, statisticiens, etc. s’intéressent à cette discipline.

L’astrologie védique

Joytish est le nom qui désigne l’astrologie indienne. Joytish signifie « science de la lumière ». Traditionnellement, les grands astrologues joytish sont des sages et des religieux , l’Inde se caractérisant en effet par la symbiose du sacré et du profane. Les premières traces de l’astrologie remontent à plusieurs milliers d’années dans les écrits sacrés que sont les Véda. L’origine de l’astrologie indienne est divine, révélée. Les hindous considèrent les Véda comme existant depuis la création du monde. Pour cette raison, on emploie plutôt le terme d’astrologie védique plutôt que hindoue.

La différence fondamentale entre le système astrologique védique par rapport au système astrologique occidental est qu’il utilise le zodiaque sidéral plutôt que tropical. Le système sidéral est basé sur les constellations et le système tropical sur les signes. Ces deux zodiaques sont décalés parce que tous les ans un déplacement de 50 minutes sépare les signes des constellations ; c’est ce qu’on appelle la précession des équinoxes. Une autre différence tient dans la non prise en compte des planètes situées au delà de Saturne (comme Uranus, Neptune et Pluton) qui n’étaient pas visibles avec les instruments de l’époque (on retrouve cette caractéristique dans l’astrologie arabe).

Dans la pratique, la base du travail de l’astrologue joytish est identique à celle de l’astrologue de tradition occidentale ; il travaille avec les planètes, maisons, ascendants, etc. et sur les liens entre planètes, maisons, etc.

L’astrologie védique est très liée au concept de Karma (causes advenant du passé de l’individu ayant entraîné les conséquences présentes. Dans l’hindouisme, les actions humaine, bonnes ou mauvaises, déterminent la qualité de vie actuelle de chacun ainsi que ses renaissances à venir). Les aspects de tensions (oppositions) considérés comme très mauvais en Occident sont, au contraire, jugés bénéfiques dans la tradition astrologique indienne parce que les problèmes qu’ils posent ainsi que leur résolution permettent l’évolution personnelle et spirituelle de l’individu. Les signes sont les mêmes que dans la tradition occidentale mais leur nature et les demi-dieux qui leur sont attachés et les contrôlent sont complètement différents.

L’astrologie védique a une vocation plus spirituelle que l’astrologie occidentale, plus intellectuelle. L’aspect lunaire et karmique est privilégié. L’astrologie védique concerne les aspects de la vie les plus variés, des plus matériels aux plus spirituels. Son champ d’étude et d’application touche l’humain dans son ensemble. C’est un outil complet d’interprétation globale de l’individu allant de la santé à la réalisation spirituelle.

————————————————-

Le Centre Yogsansara vous propose des séances individuelles: Vous pouvez consulter Rajeev Pant dans le cadre d’un bilan ayurvédique ou dans le cadre d’une séance d’astrologie védique.

Voici les liens pour chaque séance:
Bilan : http://www.yogsansara.com/consultation-de-bilan-ayurvedique/
Astrologie : http://www.yogsansara.com/astrologie-vedique/

Visitez également la page suivante sur Rajeev Pant : http://www.yogsansara.com/rajeev-pant/

Vous trouverez sur notre site les informations dont vous avez besoin. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone, nous serons ravi de vous donner plus de précisions.

01 43 41 99 64 et 06 74 34 50 33

A PROPOS DE L'AUTEUR

A decouvrir aussi

4 Commentaires

  1. J’aimerai faire mon thème astral ou puis je m’adresser?Car je vais en inde pour une hospitalisation et je sais que la médecine ayurvédique travaille aussi avec l’astrologie védique, Et cela va peut être m’aider à comprendre d’où vient cette maladie rare que j’ai.Je vous remercie.
    Mme Toutirais Josiane.

Laissez un commentaire

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *